La Conférence des Évêques de France (CEF) a publié les chiffres concernant les ordinations de prêtres pour 2019. Comme chaque année, elles se dérouleront en grande partie aux alentours du 29 juin, solennité des saints apôtres Pierre et Paul.

Cette année en France, 96 prêtres seront ordonnés (78 prêtres diocésains, dans 41 des 93 diocèses de France métropolitaine, et 18 prêtres issus d’une communauté non religieuse) auxquels s’ajoutent 30 prêtres religieux.

Dans les diocèses concernés par les ordinations, un ou deux prêtres sont en général ordonnés. Les chiffres sont plus élevés dans les diocèses suivants: Versailles (9 ordinations), Fréjus et Créteil (4), Besançon, Bayonne, Lyon, Montpellier, Nanterre et Paris (3).

Parmi les prêtres qui seront au service d’un diocèse, 9 sont issus de la Communauté Saint-Martin, 3 de la Communauté de l’Emmanuel, et 3 du Chemin Néo-catéchuménal. Il y aussi un prêtre de l’Oratoire de Saint Philippe Néri, un de la Société des prêtres de Saint Jacques, un de la Congrégation de la Mission (Lazaristes).

Enfin, concernant les 18 ordres religieux ou congrégations religieuses, en général une à deux ordinations se déroulent en leur sein. À quelques exceptions près: la Compagnie de Jésus (5 ordinations), l’Ordre des Frères prêcheurs – Province de Toulouse (4), la Communauté des Frères de Saint Jean (4), l’Ordre des Carmes Déchaux (3).

En 2018, le nombre total d’ordinations était sensiblement le même – 125 -, réparties ainsi: 67 prêtres diocésains, 38 prêtres issus d’une communauté non religieuse et au service d’un diocèse, 20 prêtres religieux. 

Comme le rappelle la CEF, la France comptait 14 786 prêtres en activité en 2017.

Qu’est-ce qu’une ordination presbytérale?

Le 29 juin, l’Église fête saint Pierre et saint Paul. Différents et complémentaires, l’un et l’autre nous rappellent que l’Église est fondée sur les apôtres. C’est aux alentours de cette date que la majorité des ordinations de nouveaux prêtres sont célébrées. Événement important pour la vie de l’Église locale, la célébration d’une ordination presbytérale a lieu de préférence le dimanche et à la cathédrale, en présence du plus grand nombre. L’ordination presbytérale est la célébration au cours de laquelle le prêtre reçoit de l’évêque le “2ème degré du sacrement de l’ordre” (après le diaconat). Par l’ordination, le nouveau prêtre reçoit le caractère sacerdotal «qui le configure au Christ Prêtre pour le rendre capable d’agir en la personne du Christ Tête» (Presbyterorum ordinis, n.2) ; il s’agit d’une marque ineffaçable, au même titre que le baptême. Appelés à servir le peuple de Dieu, les prêtres diocésains constituent un seul presbyterium: la communauté des prêtres d’un diocèse unis à leur évêque.

«En un seul jour, nous fêtons la passion des deux Apôtres, mais ces deux ne font qu’un. Pierre a précédé, Paul a suivi. Aimons donc leur foi, leur existence, leurs travaux, leurs souffrances ! Aimons les objets de leur confession et de leur prédication !» Saint Augustin – Sermon pour la fête des saints Pierre et Paul.

Source : vaticannews.va

Facebook Comments