Le souverain pontife doit recevoir du 1er au 3 juin sept nouvelles victimes du prêtre pédophile Fernando Karadima. Il en avait déjà reçu trois il y a quelques semaines. « Honteusement, je dois dire que nous n’avons pas su écouter et réagir à temps » face aux scandales d’abus sexuels au sein de l’Eglise chilienne, a reconnu jeudi 31 mai le pape François, dans une lettre adressée aux Chiliens. Le souverain pontife doit recevoir du 1er au 3 juin sept nouvelles victimes du prêtre pédophile Fernando Karadima. Il en avait déjà reçu trois, des hommes, il y a quelques semaines.

Facebook Comments