Notre Dame a été avec saint Jean et, j'en suis sûre, Marie Madeleine la première personne à entendre ce cri de Jésus « J'ai soif ! » (Jn 19,28). Elle connaît l'intensité et la profondeur de cet ardent désir de Jésus pour vous et pour les pauvres. Mais nous autres, le connaissons-nous ? Le sentons-nous comme elle ? ... Auparavant, Notre Dame me le demandait, mais maintenant c'est moi qui en son nom vous le demande, qui vous en supplie : « Écoutez la soif de Jésus ». Que cela soit pour chacun une parole de vie. Comment vous approcher de la soif de Jésus ? Un seul secret : plus vous viendrez à Jésus, mieux vous connaîtrez sa soif. « Repentez-vous et croyez en l'Évangile » nous dit Jésus (Mc 1,15). De quoi faut-il nous repentir ? De notre indifférence, de notre dureté de cœur. Et que faut-il croire ? Que Jésus a soif dès maintenant de votre cœur et des pauvres. Lui qui connaît votre faiblesse, désire néanmoins seulement votre amour ; il veut simplement que vous lui laissiez une chance de vous aimer... Écoutez-le. Écoutez-le prononcer votre propre nom. Et ainsi faites que ma joie, et la vôtre, soient complètes (1Jn 1,4).