Pour le temps de Carême, deux prêtres investis dans la pastorale des jeunes proposent des outils pour permettre aux jeunes de vivre un fructueux temps de Carême : un livret de formation et un jeu de cartes pour prier 40 jours avec les saints.

« Carême 2.0, un temps liturgique expliqué aux jeunes ». Ce livret de 45 pages est diffusé en ce temps de Carême auprès de la jeunesse catholique ivoirienne.

Écrit par le père Landry Gbaka-Brédé de la prélature de l’Opus Dei, ce livret sous forme épistolaire répond aux questions que se posent « Yann et d’autres jeunes catholiques sur ce temps fort de l’Église ».

Composé de deux chapitres rédigés dans le langage et la culture des jeunes Ivoiriens, il constitue une catéchèse facile à lire. « Puisque tu as insisté sur le fait que tu n’aimes pas les ’gros-gros’ livres, je me suis efforcé d’être le plus bref possible en ne t’offrant qu’un livret, rassure l’auteur dès les premières lignes. J’ai aussi évité ces ’os dans la lecture’, comme tu le dis, que sont les notes de bas de page. »

L’auteur y définit, dans un premier temps, le Carême en partant du mardi gras pour arriver au triduum pascal, et donne des précisions liturgiques sur les textes des dimanches.

Carême geek

En plus des 3 piliers du Carême que sont la prière, la pénitence et le partage, le père Gbaka-Brédé suggère un jeûne particulier : le « Carême geek ». Par cette expression, il veut promouvoir, auprès de la jeunesse, une abstinence périodique d’Internet. « Tu peux te proposer pendant le Carême l’abstinence de connexion Internet. Débrancher le Wifi ou désactiver les données mobiles pendant quelques heures dans la journée, te libérer un peu du filet des réseaux sociaux, conseille-t-il. Voilà un effort qui te permettra par ailleurs d’être mieux concentré sur ton travail ou d’éviter des distractions pendant ta prière. »

Une occasion aussi de faire attention à la maison ou en classe aux personnes qui sont à leurs côtés. L’auteur propose aussi « l’abstinence de casque » pour un peu de répit des oreilles « par pénitence », et le « jeûne du jeu » pour avoir des moments de silence, « capital pour réfléchir un peu et surtout pour avoir une vie de prière ».

40 jours avec les saints

À côté de ce livret de formation, le père Paul Blanchard Aké, initiateur de « Young christians for life » (Jeunes chrétiens pour la vie) – un groupe de jeunes qui promeuvent l’évangélisation auprès de leurs pairs – a conçu un jeu de cartes pour prier pendant 40 jours avec les saints.

« L’idée est de proposer le soutien de nos ancêtres dans la foi pour l’exaucement de notre prière, explique-t-il. Durant 40 jours nous voulons nous recommander à leur intercession et recevoir de Dieu la grâce particulière que nous demandons. »

Le coffret contient 41 cartes, dont la première « priez pour nous » se lit tous les jours. Chaque jour, une autre carte est tirée sur laquelle sont inscrits le nom, l’image d’un saint, ainsi qu’une prière pour solliciter son intercession.

Source : africa.lacroix.com

Facebook Comments