Aux membres de la famille diocésaine.

Des commentaires et inquiétudes de plus en plus intenses autour de la situation de
la Basilique Mineure N.D de la Délivrande de Poponguine, me poussent à vous adresser
le présent communiqué, pour apporter quelques précisions sur la question.
Avant tout, il convient de rappeler les faits. C’est dans le courant du mois de décembre 2018 que le Curé de la Paroisse de Poponguine, le Révérend Père Marie
Joseph NJOCK, a ordonné le démantèlement de la toiture de la basilique, déjà fortement
atteinte. Les hivernages précédents avaient montré diverses zones d’infiltration des eaux
de pluies, qui commençaient à endommager la structure. En ordonnant cet acte, le curé
ignorait certainement que la basilique était inscrite dans la liste des monuments et sites
historiques classés de notre pays. Dès lors, toute intervention sur la bâtisse devait faire
l’objet de l’agrément et de l’aval des services étatiques ad hoc ; ce qui n’a pas été fait.
Informé de la situation, j’ai moi-même interpelé le Révérend Père Marie Joseph, lui
demandant d’arrêter toute manœuvre sur la structure d’une part, trouvant d’autre part le
moyen d’aviser les services de l’Etat sur le fait accompli. Ces services n’ont d’ailleurs pas
manqué d’envoyer des experts sur les lieux, pour s’enquérir de la situation.
Par ailleurs, à la faveur d’une de nos rencontres, j’ai aussi informé le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL, qui a manifesté une entière disposition à nous accompagner dans la restauration de la toiture de l’édifice. Nous en étions donc là,
jusqu’au moment où, par le fait d’une communication unilatérale qui n’engage en rien la voix de l’Eglise du Sénégal en général, de la famille diocésaine de Dakar en particulier,
une vidéo a été diffusée et largement partagée sur les réseaux sociaux, semant doute et
émotion, inquiétude et suspicion dans les esprits de plus d’un.
J’en appelle donc solennellement à la retenue des uns et des autres autour de ce
sujet. Un processus est en cours, porté par la bonne disposition des services de l’Etat de
nous accompagner dans la sauvegarde de l’édifice. Nous comprenons bien qu’avec une toiture déjà dégarnie et la menace des eaux de pluie en cette période d’hivernage, il soit difficile de ne pas s’émouvoir de la situation actuelle de notre chère basilique. Nous voulons cependant garder l’espoir d’une
intervention rapide et efficace, tout en nous armant de patience, de compréhension et de
hauteur d’esprit, à l’école de Marie, Notre-Dame de la Délivrande. Je salue la réaction spontanée de certaines bonnes volontés, qui se sont signalées pour apporter leur contribution à la rénovation et à l’entretien de la basilique. Les dons peuvent être déposés à la Procure de l’archidiocèse (contact du Secrétariat de l’Economat diocésain : +221 33 889 00 22) et par le biais des paroisses. Ils pourront aider au suivi et à l’embellissement de la basilique. Puisse notre Seigneur bénir l’élan de votre générosité !
En remerciant tous ceux qui s’activent en ce moment pour secourir notre basilique,
je vous invite à porter dans la prière toute initiative qui contribue à l’avènement du règne
de Dieu dans la vie et le cœur des hommes.

Fait à Dakar, le 03 août 2019.

† Mgr. Benjamin NDIAYE
Archevêque de Dakar

Facebook Comments