Soumis par César, après la chute d’Alésia (52 av JC), le pays des Lémovices est rattaché sous l’Empire à la province de l’Aquitaine. C’est dans ce Limousin gallo-romain que Martial est venu prêcher l’évangile.

On sait très peu de choses sur Martial. Il est généralement reconnu comme évangélisateur du Limousin et comme le fondateur du siège épiscopal de Limoges. Mais on a longtemps discuté sur son origine, sur l’époque durant laquelle il a vécu et sur le déroulement des principaux événements de sa vie, en particulier sur ses relations directes avec le Christ dont il aurait été l’un des disciples. Aujourd’hui son histoire, débarrassée de légendes qui s’étaient accumulées au cours des âges, apparaît plus clairement. On admet qu’il fut envoyé de Rome en Gaule.

Parvenu à Limoges, il s’y fixe, fonde un centre chrétien, convertit un certain nombre d’habitants appartenant notamment à la haute société, installe un sanctuaire hors de l’agglomération. Il réalise quelques voyages d’évangélisation mais pénètre peu les campagnes qui restent païennes. Il meurt à Limoges et est inhumé dans un tombeau situé hors de la ville.

Source : evangelizo.org

Facebook Comments